L’ORGANISATION DES SECOURS DANS L’ENTREPRISE

L’arrêt cardiaque, l’accident de la route, l’accident du travail, et plus généralement toutes les pathologies graves, font appel à une chaîne de secours . Des moyens de réanimation performants, tels que les défibrillateurs semi-automatiques sont maintenant largement disponibles, et doivent pouvoir être mis en œuvre le plus rapidement possible.

Face à l’organisation des secours et des soins d’urgence par les pouvoirs publics, l’entreprise doit pouvoir organiser ses secours internes et l’alerte de façon à les articuler au mieux avec cette organisation extérieure.

Tout chef d’entreprise est responsable de l’organisation des secours dans son établissement. En cas d’accident, tout retard ou défaut d’organisation pourrait être fatal pour la ou les victimes et pourrait entraîner une sanction pénale.

L’organisation de l’alerte et la formation de sauveteurs-secouristes du travail, premier maillon interne à l’entreprise de la chaîne des secours, permettent d’assurer – en l’absence de médecin ou d’infirmier(e)s présents) dans l’entreprise – les premiers gestes d’urgence avant la prise en charge de la victime par le maillon professionnel que sont les sapeurs-pompiers ou les secours médicalisés.

Découvrez plus d’informations sur la sécurité avec le site : formation-sst-lyon.com



Laisser un commentaire